Fermer Partager cet article sur
on partage

Capture d’écran Vimeo, Daughter of The Sea

Daughter of The Sea, un joli court-métrage iodé, tourné au Pays basque

écrit par Amaya - 15.11.2019

Ce court-métrage réalisé par Maceo Frost capte avec autant de force que de simplicité la belle âme du Pays basque. Tout y est pour qui trouve des racines familiales ou affectives autour de Saint-Jean-de-Luz. A travers l’histoire d’un père et de sa fille, le Suédois nous offre une immersion très réussie, doublée d’une ode puissante à l’océan.

Merci à Surf Report pour la découverte de Daughter of The Sea !

 

A la fois survol et plongée, le film vogue au fil de la vie d’un pêcheur qui a transmis à sa fille l’amour inconditionnel de l’océan, dans toute ses dimensions. Celle-ci est jouée par Lee-Ann Curren, surfeuse mais aussi musicienne bien connue sous nos latitudes. Née à Biarritz, elle est la fille de Tom Curren, légende vivante du surf, et de Marie-Pascale Delanne, une des pionnières de la discipline en France. Pas un rôle de figuration donc pour cette véritable fille de la mer.

Lee-Ann Curren

Crédit photo Roxy

Lee-Ann Curren, surfeuse mais aussi musicienne bien connue sous nos latitudes

En moins de quatre minutes, on assiste à ses apprentissages iodés, sous l’œil bienveillant de son père dont la vie de pêcheur touche à sa fin. Dernière session en bateau mais début d’une nouvelle ère pour lui, toujours plus proche de sa fille… et des vagues.

Capture d’écran Vimeo

Maceo Frost filme simplement la beauté des éléments naturels, les lumières, les embruns, le vent, la houle – mention spéciale aux superbes vues depuis les profondeurs bleues. Il nous emmène de Hendaye à Guéthary en passant par Socoa et la Cité des corsaires. Peut-être sans le savoir, le cinéaste originaire de Stockholm, replonge d’ailleurs le port de Saint-Jean-de-Luz dans son histoire marquée par les longues absences d’hommes qui partaient pour des campagnes de pêche au thon vers Dakar. A leur retour, les familles se réunissaient pour les accueillir en héros, comme le font les proches du pêcheur dans la scène de son dernier retour.

Capture d’écran Vimeo, Daughter of The Sea

Capture d’écran Vimeo, Daughter of The Sea

Capture d’écran Vimeo, Daughter of The Sea

 

Sur fond de corniche au pied de la Rhune, de fort de Socoa et de Jaizkibel, le film aborde à la fois la peur et les plaisirs que procure l’océan pour en arriver à une seule conclusion : « C’est dans cet océan puissant que nous puisons tous nos forces… toi, moi, tout le monde ».

Jeu, échange, passion, harmonie, la transmission symbolique des clés du père à sa fille résume parfaitement les choses simples mais essentielles que chacun d’entre nous veut voir perdurer. A commencer par les petits bateaux de pêche et les poissons du cru sur les étals de nos marchés… Autant de clés et de savoir-faire à protéger, c’est là le message essentiel que le réalisateur veut faire passer : le respect et la protection de l’océan.

Et pour ne rien gâcher, la bande-son mêle idéalement le cri des mouettes, le fracas des vagues, la douceur du piano, le cliquetis des percussions et l’intensité des cordes. Un pur régal !

Daughter of The Sea

Réalisation : Maceo Frost / Plans aquatiques : Vincent Kardasik / Directeur de la photographie : Christophe Collette / Compositeur : Gustav Karlström

 

 

Sans surprise au regard du talent avec lequel il a su capter nos âmes océaniques, cet artiste a un don pour raconter de belles histoires.

Quelques mots sur le réalisateur de Daughter of The Sea…

Ce joli film nous a donné envie d’en savoir plus sur les travaux de Maceo Frost, ce réalisateur originaire de Stockholm, qui a plongé dans le septième dès l’enfance. Sans surprise au regard du talent avec lequel il a su capter nos âmes océaniques, cet artiste a un don pour raconter de belles histoires.

Et il le fait notamment pour de très grandes marques. 

Pour AaSICS, il filme par exemple celle de Dewi Griffiths, éleveur de moutons gallois mué en performeur historique du marathon de Francfort.

Pour BMW, il met en scène le slogan « Make life a ride » dans Everyday Adventure Project

Il capture également le langage corporel et le quotidien des danseurs de krump à Los Angeles dans Rised By Krump 

Dernier échantillon pour IKEA, avec le film What If 

Le genre de compte Vimeo si inspirant qu’on pourrait y flâner pendant des heures pour faire oublier ses dures journées d’hiver…