Fermer Partager cet article sur
on partage

Longue vie aux librairies indépendantes !

écrit par Amaya - 14.10.2019

Alors que la mort lente du livre papier a longtemps été annoncée avec l’avènement d’Internet et, a fortiori, de l’ebook, aujourd’hui, on peut s’en réjouir, il n’en est rien !

Certes, la vente de « vrais » livres a bien connu un petit coup de mou entre jusqu’en 2014. Mais les derniers chiffres du marché américain (pionnier de la transition numérique donc baromètre plus fiable sur le long terme) confirment bel et bien son augmentation en 2018 (+6,9%), alors que celle de livres électroniques chutait, dans le même temps, de 3,6%, portée par un modèle numérique qui a fait fausse route. Initialement censée élargir le champ des possibles en matière de découvertes littéraires, l’immensité du web nous a enfermés dans le petit périmètre de nos préférences personnelles. Résultat, cela a ramené les lecteurs vers des adresses bien réelles, au coin de la rue. Ce n’est pas encore la fête à la maison, mais un net regain a eu lieu en France au printemps dernier… 

Nous avons souhaité profiter de cette excellente nouvelle pour faire l’éloge des librairies indépendantes, clin d’œil à des voisins que nous affectionnons à la clé.

les librairies de quartier sont un lieu d’échange irremplaçable dans un monde qui semblait irrépressiblement voué à la numérisation

Vive les librairies indépendantes !

Voilà, c’est dit, elles ne mourront jamais. Et même si cela a son petit charme désuet (pour les non allergiques), ce n’est pas la poussière qui conservera intacte la santé des librairies indépendantes. Non, trêve de cliché-toile d’araignée, les librairies de quartier sont un lieu d’échange irremplaçable dans un monde qui semblait irrépressiblement voué à la numérisation. Quelques clics sur une souris ou un (très laid) rayon de grande surface ne sauront jamais remplacer le contact physique, tant avec l’ouvrage qu’avec le sympathique libraire. Voilà pour la forme.

Sur le fond, une évidence : qui saura mieux que votre libraire préféré, vous conseiller une pépite littéraire parfaitement adaptée à votre goût ou à celui ou celle que vous souhaitez gâter ? Certainement pas les sites en ligne spécialisés, domptés par les algorithmes, qui ne vous proposeront que les meilleures ventes et les prix littéraires dont toute la presse parle. Rien de tel que la rencontre de personnalités, de sensibilités et d’humeurs bien incarnées !

Lire responsable, une démarche triplement vertueuse

Les libraires indépendants sont des passionnés enthousiastes et engagés, qui ont à cœur de partager leur expérience de la lecture, leur découverte d’OVNI littéraires et de trésors totalement inconnus. Leur catalogue idéal est fait de récits qu’ils ont lus ou dont ils savent qu’ils sauront vous conquérir, en fonction de votre recherche. Aucune idée de ce que vous souhaitez lire en ce moment ? Un cadeau à offrir à une personne dont vous ne connaissez par particulièrement les goûts en matière de lecture ou à une personne qui lit peu ? Le libraire indépendant mettra sur votre chemin l’objet, la petite maison d’édition ou l’auteur que, sans vraiment le savoir, vous recherchiez en vain. Et il le fera avec un sourire de surcroît, plus authentique que le rictus qui souligne le logo d’Amazon !

De la même manière que vous achetez désormais vos tomates ou vos œufs exclusivement à un petit producteur local, il s’agit de consommer et lire responsable en soutenant des commerçants investis, qui travaillent sans relâche pour défendre leur bout de gras. Acheter en librairie est une démarche simple mais tellement vertueuse sur les plans artistique, politique et humain. Pourquoi faire autrement ?

Acheter en librairie est une démarche simple mais tellement vertueuse sur les plans artistique, politique et humain. Pourquoi faire autrement ?

Ça se passe près de chez nous

Nous avons fait une petite liste non exhaustive et non objective des acteurs locaux de la librairie que nous affectionnons tout particulièrement.

Notre choix commence avec la maison Mollat, institution bordelaise familiale depuis 1896 et première librairie indépendante de France. Une surface de 2 700 m², 18 kilomètres de rayonnage, des dizaines de libraires et des centaines de milliers d’ouvrages… voilà qui donne le tournis et une envie irrépressible d’acheter une demi-douzaine de livres à l’heure, ce qui, rapporté à une journée, soit le temps minimum qu’un passionné de lecture souhaite passer dans cette librairie-temple de la rue de la porte Dijeaux, équivaut à des palettes. Le lieu idéal pour tester votre aptitude à la frustration et au renoncement, si vous êtes un acheteur compulsif…

Plus à domicile, nous citerons trois adresses* respectivement situées à Bayonne, Biarritz et Sain-Jean-de-Luz. La librairie Hirigoyen, le Bookstore et Le 5ème Art se distinguent par une implication remarquable pour faire vivre leur librairie indépendante. Collaboration avec des très petites maisons d’édition, rencontres avec des auteurs, ateliers d’écriture… ces enseignes multiplient les initiatives pour le plus grand plaisir des lecteurs.

 

 

Librairie Mollat, 15 rue Vital-Carles à Bordeaux

Librairie Hirigoyen, 5 rue Port de Castets à Bayonne

  Bookstore, 27 place Georges Clemenceau à Biarritz

  Le 5ème Art, 26 rue Martin de Sopite à Saint-Jean-de-Luz

Et sinon…

Enfin, petit zoom/cœur avec les doigts sur une initiative originale qui le mérite, le facteur livre, site d’abonnement à des box littéraires derrière lequel se cachent la passion et l’engagement de la créatrice de feu Le Festin Nu, regrettée librairie indépendante de Biarritz. Si ce n’est pas encore le cas, cliquez ici, , ou pour la découvrir. Comme quoi, bien utilisé, le numérique peut aussi être parfaitement vertueux.

D’ailleurs, abusez aussi du site des librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine  pour commander des livres et passer les chercher dans la librairie de votre choix, à côté de chez vous !